Communiqué intersyndical IDF sur le retrait de la Région d'Arcadi - Septembre 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
LA COOPÉRATION CULTURELLE MISE A MAL NON À LA DISPARITION DE L’EPCC ARCADI !

Les organisations professionnelles du spectacle vivant d’Ile-de-France signataires, réunies en intersyndicale, ont pris connaissance du courrier adressé le 12 septembre dernier par Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, informant cette dernière de la décision régionale de quitter l’EPCC ARCADI.

Dès l’installation de la nouvelle majorité régionale - qui n’a jamais caché sa défiance à l’égard d’ARCADI, mais également de l’ARIAM et du Festival d’Ile-de-France, tous deux disparus aujourd’hui - le milieu professionnel avait largement fait part de ses inquiétudes, s’était mobilisé et avait engagé un dialogue avec la Région et la DRAC Ile-de-France sur le sujet. Ces derniers mois, un nouveau cahier des charges avait finalement réuni État et Région et une procédure de recrutement pour la direction était engagée, permettant de conserver l’essentiel des missions d’ARCADI.

Nous nous alarmons de la décision signifiée à Madame la Ministre par Madame Pécresse, et de la méthode brutale qui affiche une indifférence à l’égard du travail accompli et des salariés de l’établissement. Elle signerait l’arrêt de mort d’ARCADI entraînant un affaiblissement considérable des équipes artistiques franciliennes qui agissent au plus près des habitants.

Lire la suite

Communiqué sur les conventionnements DRAC - Soutien à la compagnie RL

 COMMUNIQUE SYNAVI Ile-de-France

La Direction des Affaires Culturelle d’Ile de France a arrêté en début d’année la liste des compagnies qu’elle conventionnait pour les trois prochaines années et celles dont la convention prenait fin. Bien peu des compagnies, membres du SYNAVI Ile de France, ont la chance de bénéficier de ces conventionnements et la plupart renoncent même à solliciter aujourd’hui l’aide à la création du fait du nombre de refus reçus par le passé. Le conventionnement ne concerne de fait que quelques artistes privilégiés et notamment les anciens directeurs de Centres Dramatiques Nationaux. Cette aide ne peut pas être une rente à vie. La sortie d’un conventionnement est donc normale quand les bénéficiaires ne répondent plus aux critères de création, de diffusion des spectacles vivants et des exigences d’accompagnement des jeunes compagnies que des équipes plus structurées et mieux financées ont le devoir de réaliser. Encore faut-il que ces critères soient effectivement fixés, appliqués et transparents.

Lire la suite

Communiqué intersyndical Grand Est - Occupation du TGP - 22 mars 2018

 

Communiqué de presse des représentants régionaux du PROFEDIM, du SNSP, du SYNAVI et du SYNDEAC, syndicats d’employeurs du spectacle vivant subventionné

Le 22 mars 2018

Dans les territoires du Grand Est,
la persistance d’une politique publique de la culture est menacée


Théâtre Gérard Philipe à Frouard, Théâtre Louis Jouvet à Rethel, Transversales à Verdun, Nouveau Relax à Chaumont, Bords 2 Scènes à Vitry-le François... Ce sont des scènes conventionnées et des théâtres de ville, financés par la Région, les départements, les communes, parfois les communautés de communes, l’Etat. Dans un autre contexte, l’Espace Bernard-Marie Koltès à l’Université de Lorraine à Metz. C’est un réseau d’établissements qui a pris des missions et des responsabilités dans la création artistique, dans la diffusion et l’accès de tous aux œuvres. C’est le tissu premier de la démocratisation culturelle, de l’accompagnement de la création et de l’émergence artistique maillant les territoires en complément des grands labels nationaux. 

Lire la suite

Incendie criminel au comptoir de la Victorine - Il faut agir !

Un incendie criminel a eu lieu au Comptoir de la Victorine à Marseille, où travaillent trois de nos adhérents en PACA. Les résidents prennent la parole suite à cet événement et ont organisé une réunion de crise le 27 février pour dénoncer les conditions de leur lieu de travail.

Lire la suite

Alerte : Théâtre Gérard Philippe de Frouard en danger !

Le SYNAVI Grand-Est réagit à la situation périlleuse du Téâtre Gérard Philippe de Frouard.  

Signez la pétition de soutien !

 

COMMUNIQUE DE PRESSE INTERSYNDICAL – JEUDI 1ER FEVRIER 2018

Le Théâtre Gérard Philipe (TGP) - Scène conventionnée pour les arts de la Marionnette de Frouard, Bassin de Pompey, est en danger !

Aujourd’hui, c’est la Ville de Frouard qui retire les 2/3 de sa subvention soit 100 000 euros. Cette baisse a pour conséquence la perte du programme de Scène Conventionnée et de presque l’ensemble des financements alloués.

Lire la suite

Communiqué intersyndical IDF sur l'agence ARCADI - Décembre 2017

Les organisations d'employeurs du spectacle vivant en Ile-de-France, dont fait partie le SYNAVI, réagissent à l'évolution annoncée des missions d'ARCADI dans le communiqué suivant.

 

Lire la suite

Communiqués d'alerte de la Plateforme

Créée sous l’impulsion d’organisations syndicales, fédérations et réseaux professionnels du spectacle vivant en septembre 2015, La Plateforme des acteurs culturels du spectacle vivant Auvergne-Rhône-Alpes s’est donnée pour objectif de promouvoir une ambition forte en matière de politiques culturelles et de travailler à leur co-construction à l’échelle du territoire régional.

Télécharger l'appel à l'Assemblée générale des acteurs du spectacle vivant en Auvergne-Rhône-Alpes le 10 octobre 2016 à la Comédie de Saint Etienne.

Télécharger le communiqué de la plateforme suite à la réunion de la Commission Permanente de la Région Auvergne-Rhône-­Alpes du 5 juillet 2016

Télécharger le communiqué d'Alerte de la Plateforme du 7 juillet 2016, à l'attention des collectivités publiques de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Grenoble : le Tricycle remet les clefs du Théâtre 145 et du Théâtre de Poche à la Municipalité

Depuis que le couperet est tombé le 30 septembre 2015 et malgré les appels répétés des structures artistiques et culturelles, la Municipalité de Grenoble n’est pas revenue sur sa décision de mettre fin au projet du collectif d’artistes le Tricycle qui assurait la gestion du Théâtre 145 et du Théâtre de Poche depuis 2010. Elle a fait le choix d’une reprise en main en régie directe des deux théâtres. Elle a refusé les propositions de médiation pour trouver une sortie de crise.

Télécharger le communiqué de la délégation ARA du 31 août 2016 remis à la Municipalité de Grenoble lors de la rémise des clefs par la Tricycle.