Temps de lecture : 2 minutes (336 mots)

Le SYNAVI Centre soutient l’Atelier Val D’Aubois–Le Luisant - juillet 2018

Tours le 2 Juillet 2018,

Communiqué de presse

Le SYNAVI en tant que signataire de la Charte de la coordination Nationale des Lieux intermédiaires et indépendants soutient l’Atelier Val D’Aubois–Le Luisant dans son action de contestation de non attribution de la subvention régionale par la communauté de communes du Pays de Nérondes et des 3 provinces pour l’année 2019 via le PACT.

Le P.A.C.T. est un outil au service du développement culturel de son territoire. Pour une meilleure cohérence, il nécessite l’implication de tous (élus, techniciens, associations, habitants, publics). Dans un principe de coopération, il doit refléter une stratégie de développement culturel s’appuyant sur les forces du territoire dont les partenaires associatifs locaux, les équipements culturels et les politiques structurantes qui l’animent.

 Il est difficile de comprendre la position des collectivités territoriales qui refusent au Luisant pour l’année 2019 l’aide du PACT, qui aura pour lourdes conséquences :

- la suppression d’un fonctionnement annuel d’un lieu de création, de fabrication, de résidence,
- des suppressions d’emplois,
- voire la suppression du lieu.

Créer un lien artistique avec son territoire et ses habitants est un acte sensible et fragile, cela demande du temps, de la patience et beaucoup d’énergie, alors qu’il suffit d’une décision pour tout arrêter.

Les élus ne peuvent dénoncer la désertification des zones rurales d’un côté et détruire toute volonté de vie artistique et culturelle de l’autre.

C'est pourquoi, en tant que Syndicat des structures indépendantes de création, il nous semble important aujourd’hui de soutenir ce lieu. Nous pensons que la culture est nécessaire partout et pour tous.

Nous demandons donc aux différentes parties prenantes de reconsidérer leur décision.


Le SYNAVI Centre Val de Loire
Co-présidence: Brigitte Chemin, Magali Berruet, Grego Renault, Eric Cenat, Mathieu Roger

 

Tous les éléments de ce dossier ont été détaillés lors de la conférence de presse du 5 juillet tenue au Luisant, dont voici le compte rendu.