Déléguée régionale : Jeanne Guillon (Cie L'Arbre)

Contact : auvergnerhonealpes@synavi.org

Prochaine réunion de la délégation le 23 février à 10h en visio

Pour recevoir le lien, écrire à administration@synavi.org

Ordre du jour

Ouverture du serveur à 9h55 pour commencer à 10h pétantes Accueil des nouveaux adhérents, présentation de l'ordre du jour : 5 minutes

I/ État des lieux du spectacle indépendant : 40 minutes
- demande de la Drac de faire remonter les difficultés rencontrées par les compagnies avec leurs partenaires (y compris en action culturelle). Ex : pas de contrat signé, pas de report.. notamment par les cies implantées en milieu rural, en particulier en Auvergne - questionnaires de l'Afdas et de l'Ufisc : utiles pour la connaissance du secteur, mais aussi pour faire des propositions (ex : élargissement du Fonpeps aux représentations en plein air et hors ERP) - notre état des lieux à nous : la situation actuelle est-elle désastreuse pour tout le monde ? Peut-on affiner le diagnostic en fonction de la taille des compagnies ? Quelles aides ont été mobilisées, n'ont pas été mobilisées ? Qui s'en sort, qui ne s'en sort pas ? Qui n'a pas encore de vision comptable de 2020 ? Est-ce qu'on est plutôt pour "la réouverture le plus tôt possible" ou plutôt pour "la grand pause"? On connait les inconvénients de la situation, est-il permis d'évoquer quelques avantages ?
-------10h45------- II/ Plateforme régionale des employeurs du spectacle vivant et Coreps : 10 minutes
Explications sur la mise en place en cours d'un Coreps.

III/ Actus délégation 20 minutes
1) Flash-actu Loire (bilan de la visioconférence d'Elie du 26 janvier)
-------11h------- 2) Flash-actu Grenoble
- invitation de la CGT - soutien au collectif Dispel - interpellation des élus sur les politiques culturelles (Ville et Métro)
3) Flash-actu Lyon
- mobilisation ou absence de mobilisation des équipes - communiqué de décembre au sujet du devenir de la Médiathèque de Vaise (dissolution du pôle Arts vivants dans un pôle création) : la réponse du directeur.

4) intervention d'adhérents d'autres territoires pour faire part d'une démarche collective ? De nouveaux réseaux partenaires pour l'adhésion réseau ?

-------11h15-------
IV/ Elections régionales et départementales : 10 minutes
Rédaction en cours d'une plateforme régionale de revendications : on a jusqu'à la fin du mois pour apporter nos propositions, puis réunion du groupe Régions du Synavi national début mars pour la finaliser.
Objectifs : valider ou amender la version de travail du groupe Régions, que tous auront pu lire en amont de la réunion (googledoc du Synavi Aura, vous pouvez proposer des modifications en ligne à condition qu'elles soient visibles) + voir comment on peut s'en emparer au niveau de la délégation (kifékoi)
V-Organisations d'Assises régionales du Synavi en prolongement des assises nationales de décembre qui ont permis de rendre visible les équipes de création comme "tiers-secteur" du spectacle vivant - 35 minutes > question de la date (période envisagée par le groupe de travail Assises du synavi national : entre le 29 mars et le 8 avril pour une synthèse nationale le 9 avril )
> choix du format et des thèmes (temps de retrouvailles et de collaboration entre pairs, ou aussi un moyen d'associer des politiques et institutionnels ?)
> Merci de nous faire part des ateliers auxquels vous souhaiteriez participer / que vous pourriez assurer (un ou plusieurs référents par thème ?)
Ex : diversité, relations avec les élus locaux, compagnies en milieu rural, Avignon, une diffusion alternative ?
-------Midi-------> récap des décisions et prochains rendez-vous

Communiqué concernant la médiathèque de Lyon Vaise

Aide et conseils aux compagnies le 26 janvier 2021 en visio

Cette demi-journée sera l'occasion de poser toutes vos questions sur vos problématiques administratives et sociales, liées à la crise sanitaire et plus généralement à la gestion de votre structure. Les représentants du SYNAVI en profiteront pour vous présenter les actions du syndicat menées pour défendre et faire valoir le travail des structures de création indépendantes.
Découvrir le SYNAVI en 2 minutes.

INFOS PRATIQUES
Date et horaire Le 26 janvier de 15h à 18h
Lieu Théâtre le Verso
61 rue de la Richelandière
42000 Saint Etienne


Nous nous replions sur une visioconférence du fait du couvre-feu. Inscrivez-vous bien afin de recevoir le lien de connexion.

Cette rencontre est organisée avec la compagnie Parole en Acte.

INSCRIPTION
Afin de vous accueillir au mieux, merci de vous inscrire par mail à administration@synavi.org.

Merci de bien préparer cette rencontre en listant vos questions. Vous pouvez également nous en faire part en amont par mail.

INTERVENANT
Elie Golgevit, administrateur de compagnies, est membre du Conseil National du SYNAVI et a été son représentant aux négociations de la Convention Collective Nationale du Secteur Spectacle Vivant Public (CCNEAC) et de la Convention Collective National du Spectacle Vivant Privé (CCNSVP). Il participe activement à l'animation du Pôle Conseil du SYNAVI.

Il abordera avec clarté et pragmatisme tous les sujets liés à la vie et à la bonne gestion des compagnies et lieux indépendants : activité partielle, FONPEPS (financement d'aides à l'emploi), activités connexes, conventions collectives, direction artistique, contrats de travail, ou de co-production, convention avec les lieux, déclarations des ateliers, intermittence et Pôle Emploi, Casc-SVP, etc… Et bien sûr toutes les positions et demandes du SYNAVI dans les instances paritaires sur ces questions.

Ne restez pas seul.e.s, venez trouver des réponses !

Réunion des adhérents de la métropole lyonnaise le 29 janvier à 9h30 à Lyon 4ème

La délégation régionale du Synavi souhaite pouvoir intervenir sur les politiques publiques que les nouveaux exécutifs des collectivités Ville de Lyon et Métropole mettent en oeuvre pour le spectacle vivant. Cela ne peut se faire que si les compagnies/lieux adhérent.e.s concerné.e.s se concertent sur ce sujet.

La délégation propose une réunion sur ce thème, en présentiel (si les conditions devaient évoluer, nous proposerons une visioconférence) au Collectif la Machine dans une salle adaptée et permettant le respect des règles sanitaires : le vendredi 29 Janvier 2021 à 9h30.

Collectif la Machine - 7 rue Justin Godart 69004 Lyon

Merci de confirmer votre présence avant le mercredi 27 janvier 12h par mail à valerie@chienjaune.eu

Mobilisation à Grenoble le 19 janvier

Le Synavi Aura s'associe à la journée d'action du 19 janvier initiée par la CGT spectacle à Grenoble, dont vous trouverez le descriptif ci-dessous, avec une lettre adressée au Préfet de l'Isère.

Rdv à 14h30 devant la Préfecture place Verdun.

Lettre au maire de Grenoble et au président de Grenoble-Alpes Métropole en soutien au collectif Dispel

Monsieur le maire, Monsieur le président,

C'est avec une vive inquiétude que nous avons appris la situation dans laquelle se trouve actuellement le collectif Dispel.

Ce collectif, composé de 5 associations (Cinex, Culture Ailleurs, Laps, Mtk et Octobre) occupe depuis 1998 la friche industrielle PELDIS, mise à disposition par le biais d'une convention signée avec la Ville de Grenoble, elle-même conventionnée avec la Métropole, propriétaire du bâtiment. Fin novembre, Grenoble-Alpes Métropole a demandé à ce que Dispel quitte les lieux au plus tard le 27 décembre, et cela sans qu'aucune solution de relogement n'ait été proposée, que ce soit par la Ville ou par la Métropole.

La convention concernant PELDIS entre la Ville et la Métropole est caduque depuis 2018. Corinne Bernard, alors élue à la culture, s'était engagée à «un relogement heureux». Nombre de réunions avec les services et les élu(e)s de la Ville ont été organisées ces trois dernières années. Aucune proposition n'a jamais été faite.

Par ce courrier nous tenons à exprimer notre soutien au collectif Dispel et notre incompréhension face à cette situation inacceptable. En effet :

  • les acteurs du terrain auraient dû être consultés, et régulièrement informés de l'état d'avancée d'un projet d'aménagement urbain qui les concerne directement;
  • des solutions de relogement auraient dû être proposées au collectif Dispel par la Ville ou la Métropole:
  • la Ville de Grenoble et Grenoble-Alpes Métropole devraient travailler main dans la main pour soutenir et trouver des solutions pratiques aux problèmes d'associations culturelles de proximité, dont la raison d'être est l'expérimentation et le partage d'expériences artistiques et dont le rayonnement est inquantifiable.

En tant que syndicat représentatif des compagnies et lieux de spectacle vivant, défendant en particulier les lieux intermédiaires et indépendants, nous sommes solidaires des associations culturelles et artistiques qui œuvrent sur le territoire de la métropole grenobloise.

Alors que le tissu culturel est dévasté par les restrictions liées à la crise sanitaire, nous ne pouvons pas accepter que de telles initiatives soient purement et simplement rayées de la carte.

Cet espace d'expérimentation, également centre de ressources et de partage artistique, alors qu'il figure parmi les haut-lieux du cinéma expérimental européen recensés et encensés par le Ministère de la culture (voir la Préface de Frédéric Mitterrand à « Kinetica, lieux d'expérimentations cinématographiques en Europe », ouvrage paru en 2011 aux éditions La Passe du vent), doit-il être détruit par les collectivités locales ? Ses acteurs doivent-ils maintenant subir le mépris, l'indifférence, le désengagement des pouvoirs publics ?

Monsieur le maire, Monsieur le président, les acteurs de la culture ont besoin de respect. Nous appelons la Ville de Grenoble et la Métropole à se saisir sans tarder de ce dossier, et nous demandons que le collectif Dispel puisse rester sur le site PELDIS, le temps qu'une solution de relogement équivalente et qui lui convienne lui soit proposée.

Jeanne Guillon et Paul Pitaud, délégués du Synavi-Auvergne-Rhône-Alpes

contact : auvergnerhonealpes@synavi.org

Réunion de délégation le 12 janvier en visio

La prochaine réunion de la délégation AuRA aura lieu le 12 janvier 2021 à 10h en visio. Toutes les structures adhérentes sont les bienvenues !


Pour vous inscrire envoyez un mail à auvergnerhonealpes@synavi.org

Compte rendu de l'intervention de Vincent Bady lors de la mobilisation du 15 décembre à Lyon

Le SYNAVI a participé au rassemblement du 15 décembre devant la DRAC à Lyon, à l'appel de la CGT Spectacle. Près de 500 personnes étaient réunies.

Vincent Bady a pris la parole au nom du SYNAVI pour lire le communiqué commun aux organisations professionnelles nationales (dont nombreuses participent à la plateforme régionale) et a pris part à la délégation (avec SFA-CGT, SNAM-CGT, Collectif unitaire des intermittents et précaires, FO-spectacle, syndicat de l'éducation artistique, artistes plasticiens) reçue par le DRAC, Marc Drouet, et Bastien Colas, directeur du Pôle Création.

Après des prises de paroles respectives, le DRAC a pris acte de l'unité de la mobilisation, et a répondu qu'il ferait remonter les demandes. Dans son intervention, à noter :

  • Le plan de soutien de l'Etat à la Culture (7mds d'euros) a permis de sauvegarder l'emploi dans le secteur (contrairement à d'autres pays européens). La DRAC a choisi d'aider les lieux de diffusion pour qu'ils aident à leur tour les compagnies.
  • La DRAC se fait fort de défendre "la culture de création".


Sur ces différents points Vincent Bady a répondu :

- Sans doute l'emploi dans les "grandes maisons" a été sauvegardé, mais dans le secteur le plus fragile (jeunes artistes, petites compagnies, intermittents, etc.) la précarité s'est accentuée gravement, les reports de spectacles vont créer des embouteillages massifs et de nombreux projets de Création seront de fait annulés. Nous ne pouvons accepter que la crise sanitaire ait le dernier mot et fasse le tri entre les compagnies et les projets artistiques.

- Malgré l'injonction de la DRAC aux lieux de diffusion pour qu'ils honorent les contrats de cession avec les compagnies, les lieux disent souvent n'avoir pas été en situation de le faire. Il faut que l'aide cible aussi les compagnies, les équipes artistiques et les artistes eux-mêmes (soutien notamment au paiement des résidences et répétitions pendant le confinement).

- Enfin les aides consenties par la DRAC à certaines compagnies et lieux au titre d'un plan de relance 2020 ont été accordées dans une opacité totale sur les critères retenus. De même pour l'application des mesures de dégel du budget de la culture.

- Concernant le champ privilégié soi-disant de la "culture de création", la loi LCAP se réfère au paradigme des "Droits Culturels des personnes" et on attend d'abord des politiques publiques de la culture qu'elles favorisent la liberté d'expression et de création artistique des artistes et le soutien au développement des parcours culturels de tous.

- la plateforme intersyndicale régionale demande qu'une concertation permanente ait lieu avec les organisationss professionnelles dans le cadre d'un COREPS à constituer.

Sur ce dernier point le DRAC a signalé son accord mais souhaite s'assurer de la participation des autres collectivités (Région...).

Réunion de la délégation AuRA le 10 novembre

Cher.es adhérent.e.s du Synavi Auvergne Rhône Alpes 


vous êtes invité.e.s à la réunion de notre délégation qui se tiendra mardi 10 novembre de 9h30 à 11h30 par visioconférence.

Merci d'envoyer un mail à auvergnerhonealpes@synavi.org pour vous inscrire et recevoir le lien de connexion.

Ordre du jour

9h30 : info > temps de conseil, échange d'infos entre compagnies sur la situation et les dispositifs d'aide

10h30 : labo > temps de réflexion pour poursuivre les échanges du 3 juin et construire un nouveau modèle pour le spectacle vivant
Chaque adhérent apporte sa brique : un témoignage, une proposition, une question...
Nous verrons alors quel lien peut être fait avec nos chantiers nationaux ou locaux.

Matière à réflexion :
- « Le spectacle vivant a calqué son fonctionnement sur celui d'un système de consommation »(tribune d'Anne Reynaud dans Rue89 Bordeaux, transmis par Clotilde d'Acteurs, Pupitres et compagnie)
- appel à mettre en crise la crise sur le site lundi.am

N'hésitez pas à transmettre cette invitation à d'autres équipes de création indépendantes !

La délégation régionale

Roberta Giulio, cie Sylvie Guillermin / Valérie Joly, 47 49 / JL Girardini, Barbarins fourchus / Vincent Bady, les Trois Huit / Alice Charmont, Zéotrope / Valère Bertrand, Le Pot au noir - la Chaudière intime / Gautier Marchado, Parole en actes / Jeanne Guillon, L'arbre et Paul Pitaud, Spell Mistakes (délégués régionaux)

Lettre de la Plateforme Spectacle vivant AuRA aux préfets - 26-10-20

Cette lettre aux préfectures est une démarche unitaire de notre plateforme régionale de syndicats d'employeurs et réseaux professionnels du spectacle vivant. Seule la Préfecture du Puy-de-Dôme a déjà répondu en désignant une interlocutrice.