Il est bien sûr encore trop tôt pour mesurer tous les impacts de la pandémie sur les équipes artistiques, avec ou sans lieu. L’agenda de déconfinement n’est pas encore entièrement connu à ce jour pour ce qui est notamment de la réouverture des salles de spectacles.

Ceci étant, il ressort du questionnaire du SYNAVI plusieurs données flagrantes.

Qu’il s’agisse d’activité de résidences ou de représentations publiques, les équipes de création sont dans une incertitude totale quant au sort des événements qui ont été annulés du fait du confinement. Dans plus de 40% des cas, en effet, les équipes ne savent pas si les événements annulés seront reportés ou pas.

En outre, et très majoritairement, ces annulations n’ont pas fait l’objet d’indemnisation. S’agissant des actions artistiques (éducation artistique, actions culturelles…), seules 30% des interventions annulées ont donné lieu à une indemnisation de la compagnie par le cocontractant ou commanditaire. Les représentations et résidences annulées ont été encore plus rarement indemnisées.

Ces premiers résultats nous permettent d’ores et déjà d’interpeller les collectivités territoriales avec des informations tangibles.

Cette enquête se poursuit. Nous invitons ceux qui ne l’ont pas fait à remplir le questionnaire et à le diffuser.