En attendant les préconisations sanitaires spécifiques pour le spectacle vivant ("fiches d'aide à la reprise" attendues pour la 2ème quinzaine de mai), nous résumons ci-dessous le protocole de déconfinement général du Ministère du Travail, qui indique les mesures à prendre pour la protection sanitaire à adapter en milieu professionnel. Il est surtout fait pour les grandes entreprises et les commerces. Toutefois on peut en retenir quelques points qui s'appliquent à nos lieux de travail sans accueil de public évidemment. C'est à dire : bureaux, salles de répétition et théâtres.
 
De manière générale, le port de matériel de protection individuelle n'est pas recommandé - gants et masques - car il aurait comme effet de réduire la vigilance quand aux gestes barrières. Le port du masque n'est obligatoire que lorsque les obligations ci dessous ne peuvent être respectées.
Les gestes barrières sont connus et doivent être respectés.
 

JAUGE et LOCAUX

Il faut retenir que chaque salarié doit pouvoir avoir un espace de 4m2 en moyenne, soit 1 m autour de lui. La moyenne se calcule en prenant la surface du local - 20% de surface occupé par le mobilier.

Pour les bureaux, il faut éviter les bureaux face à face.
Pour les interventions techniques, mettre un balisage le temps de l'intervention.
Pour les circulations, faire un circuit entrées / sorties balisé avec marquage au sol.
Laisser les portes ouvertes pour éviter les contacts.
Attribuer des postes fixes de travail et ne pas en changer.
Les lieux collectifs comme les cuisines et autres lieux pour le café sont à éviter ou à utiliser avec un protocole évitant les contacts des objets par plusieurs personnes (tasses, cafetieres...).
 

ENTRETIEN

Aérer 15 minutes toutes les trois heures.
Nettoyer les objets usuels après contacts.
Nettoyer tous les jours les sols, matériels roulants.
 
Pas de test généralisé ni de prise de température, c'est de la responsabilité des salariés.
Prendre en charge les personnes en cas de difficulté : Isolement - protection - recherche de signe de gravité.
 
Un conseil : désigner une personne référente de la démarche dans chaque entreprise, qui lise le protocole pour l'appliquer au cas particulier de l'entreprise. Il y a aussi un protocole de prise en charge des personnes malades .